La meilleure fréquence pour aller chez son barbier

Pour les hommes, pas question de se démoder et encore moins de présenter une apparence négligée ! Si la barbe est revenue sur les devants de la mode, beaucoup sont ceux qui ne peuvent plus s’en passer et qui pensent que sans elle, un homme ne s’impose pas. Ce n’est cependant pas une simple question de machisme, mais aussi, et surtout un moyen de marquer sa personnalité. Aussi, il faut savoir s’en occuper et notamment connaître la meilleure fréquence pour aller chez son barbier.

Retourner chez le barbier pour une apparence soignée

Le barbier le confirmera, une barbe mal taillée, c’est une apparence qui n’est pas soignée et cela reflète davantage la personnalité d’un homme vis-à-vis de son entourage. Comme tous les poils du corps, la barbe repousse et parfois même très rapidement.  Bien entendu, un homme qui ne se rase pas bien, c’est surtout pour les femmes, un signe que celui-ci ne fait pas suffisamment attention à son apparence extérieure. Ainsi, dès que la sensation de négligence fait surface, il est conseillé de se rendre directement chez son barbier qui s’occupera parfaitement de la remettre à sa taille initiale.

Retourner chez le barbier selon la coupe

Si certains préfèrent la barbe ancienne, plus pratique et qui ne demande pas régulièrement d’attention, d’autres opteront pour un style de barbe beaucoup plus moderne. Coupe moderne, dégradée à blanc, buzzcut, all-over et autre, pas question de la négliger, la barbe doit être coupée régulièrement. C’est donc en fonction de son style de barbe qu’un homme doit se rendre ou non chez son barbier. Certaines coupes doivent être revues après une semaine, d’autres quelques jours plus tard dans le but de garder la bonne coupe et le rendu désiré. Bien que la peau ait besoin de se reposer et de se recomposer après plusieurs coups de rasoirs, il est primordial de retourner chez le barbier dès que quelques millimètres ou centimètres en trop apparaissent. Par ailleurs, le barbier se chargera de rafraîchir la peau après s’être occupé de la barbe pour que celle-ci ne s’enflamme pas.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *