Tutoriel pour se raser au coupe-chou

Véritable emblème du rasage traditionnel, le coupe-chou est un vieil outil qui n’a pas perdu son usage. Alors que le rasoir jetable est la norme au 21e siècle, le coupe-chou revient sur le devant de la scène. C’est un accessoire simple et pourtant porteur d’histoire que nos ancêtres maîtrisaient parfaitement. Suivez le pas et faites comme eux !

Se raser au coupe-chou n’a rien de ringard. Bien au contraire, car en plus du style authentique qui s’en dégage, c’est un objet unique pour l’homme. Un trésor qui se transmet de génération en génération pour tailler les barbes et moustaches. Par ailleurs, il est plus efficace que les rasoirs mécaniques et électriques. Or, qui dit efficace dit durable. Mais comment se manie cet instrument si exceptionnel ?

Préparer le terrain

Pour bien se raser avec un coupe-chou, il est crucial de préparer le terrain. Comme c’est un objet très tranchant, un mauvais geste peut avoir de terribles conséquences. Donc si vous avez l’intention de faire un rasage express, oubliez le coupe-chou, ce n’est pas une bonne idée.

Le pré-rasage

Cet outil de rasage demande de votre temps et de votre attention. Avant chaque rasage, lavez correctement votre visage. Pour faciliter le rasage, une serviette passée sous l’eau chaude puis essorée sur le visage permettra d’ouvrir les pores. Ensuite, installez-vous devant votre miroir. Pour une meilleure visibilité, pensez à effacer la buée sur la glace.

Apprendre à tenir un coupe-chou

Le moindre dérapage n’est pas permis avec un outil aussi tranchant que le coupe-chou. Il faut donc apprendre à bien le tenir. Il est préférable de le prendre dans votre main forte.

Placez ensuite votre pouce sous la soie, entre le talon et la chasse, puis mettez l’index, le majeur et l’annulaire au niveau de la soie. Enfin, l’auriculaire doit être posé sur le crochet. Si vous trouvez cette position peu confortable, vous pouvez mettre deux doigts sur la soie et les deux autres au niveau de la chasse.

Trouver le bon angle

Vient ensuite le moment de vous crémer la figure à l’aide d’une mousse à raser hydratante qu’il vous faudra enduire sur la zone à raser. Une fois que tout est prêt, trouvez l’angle de coupe idéal.

Il est à environ 30° et effectuez le premier rasage dans le sens du poil. Le deuxième se fera à contre-sens pour travailler vraiment dans le détail.

Le réconfort

Bien que vous ayez fait preuve de douceur, votre peau vient d’être sauvagement agressée à l’arme blanche. Il est temps de la réconforter. La serviette chaude s’impose encore une deuxième fois. Appliquez enfin un baume relaxant et hydratant pour nourrir la peau et l’apaiser. C’est fini, vous êtes un homme dorénavant !

L’entretien

La touche finale concerne l’entretien du matériel. Avant de ranger votre coupe-chou, rincez bien votre rasoir et séchez-le, car une lame humide risque de rouiller. Un étui de protection et un cuir à affuter sont donc indispensables.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *